Château Pernot, Châteauneuf

Demeure bourgeoise de plan presque carré. Décor de rinceaux tapissant les murs du salon par H.E. Delorme ; putti ; neuf médaillons avales représentant un personnage féminin. Imposte et portail de la propriété timbrés au chiffre des propriétaires : P M Pernot, Mayosson : de part et d'autre du monogramme, deux personnages (l'un masculin, l'autre féminin) pour personnifier la moisson [le propriétaire a fait fortune grâce au grain, ce dernier étant également son en-tête de facture]. Jardins avec rocailles, bassin à margelle baroque, petit pont métallique. Porte à deux battants au nord, s'ouvrant sur un corridor qu'un escalier prolonge vers les étages. Une porte palière éclairant sur l'escalier et donnant sur une grotte de rocailles ; vitres gravées en rouge narrant une saynète amoureuse et pastorale (une jeune fille accueille un baiser sur une vitre tandis que sur l'autre, un jeune homme est visible.
A la date de la mise en vente en 1878, retranscrite dans l'ouvrage de G. Gardes de 2010, la demeure se compose de : « un bel escalier avec rampe en fer forgé et main courante en bois » donnant accès aux étages, « il se trouve placé dans un vestibule parfaitement décoré allant jusqu'au dernier étage ayant accès au dehors par une porte au nord qui s'ouvre sur une belle grotte perdue dans les arbustes et des plantes grimpantes de toutes sortes ; à la suite du vestibule de l'escalier, au RDC, se trouve un couloir qui partage la maison en deux et aboutit à une belle porte d'entrée placée en face d'elle ouvrant sur l'escalier. Des deux côtés de l'escalier, sur la façade sud, se trouvent l'office et la cuisine. De l'autre côté, sur la façade nord, se trouve un salon splendidement décoré de peintures du meilleur goût et la salle à manger en harmonie avec le salon. Au 1er étage, se trouve un couloir traversant d'est en ouest et rendant chaque chambre indépendante. Le 2e étage est une réplique du 1er. Les modalités de la mise en vente expliquent aussi que trois ouvertures à chaque étage existent au nord, dont deux portes au RDC ; les fenêtres du 2e étage sont mansardées. A l'ouest de la demeure, un bâtiment servant de salle-à-manger, réuni à l'habitation par un ciel ouvert. En termes d'aménagement extérieur, un petit gymnase à l'ouest de la demeure, une véranda au nord ; au nord-est, un bâtiment accueillant au RDC loge du concierge, remise et écurie, au 1er avec balcon, une salle de billard avec une chambre de débarras, un pigeonnier au-dessus de la cage d'escalier. Au sud de ce bâtiment, une cour avec volières, cages à poulet et à lapins. Une serre également, tempérée par un système de chauffage , avec de larges plates bandes de fer voûtées en briques pouvant recevoir des vases et des semis. Au sud-ouest, une pompe servant à l'arrosage et alimentant la pièce d'eau du milieu du jardin. A l'ouest, un escalier qui descend jusqu'au bassin-lavoir situé en contre-bas le long du ruisseau.

Dénomination

Demeure

Commune

Châteauneuf

Adresse

Impasse du Bourbouillon

Siècle

19e

Historique

Suite à l'acquisition d'une nouvelle parcelle de 65m² à Marie Berger le 18 septembre 19872, Joseph Pernot aménage une maison de campagne, élevée sur cave, avec deux étages et grenier. H.E. Delorme réalise le décor du salon en 1874.

Protection

Valorisation

Pour en savoir plus