La Vallée du Ban

La vallée du Ban est une vallée profonde et encaissée, ceinturée à l’ouest par une ligne de crêtes imposantes la dominant de plus de 1000 mètres.

 

La forêt a pratiquement tout investi ; il ne reste guère que quelques trouées autour du plateau de la Barbanche et des hameaux de Laval et Maisonnettes.

Le fond de vallée est immergé dans la végétation. Le village de la Valla-en-Gier offre un balcon au dessus du cours d’eau assagi, derrière le mur du barrage de la Rive.

 

Imposante et monumentale sont les qualificatifs de cette vallée ; elle est étrange et plurielle. Elle est à la fois invitante et excluante. Nul ne semble pouvoir sortir indemne d’un séjour prolongé ici : le simple fait d’y séjourner crée un attachement au lieu difficilement effaçable.

 

Sa ceinture abrupte et imposante est dessinée par la ligne des plus hautes crêtes du massif. Cette ligne conditionne la qualité même du site par la pureté de son empreinte sur le ciel. L’équilibre est certes fragile, entre prairie, landes, forêts, eau et roches. L’épaulement de la Surchette fait le lien entre vallée du Ban et vallée du Jarret.