Site Natura 2000 : « Tourbières du Pilat et Landes de Chaussitre »

Nom : « Tourbières du Pilat et Landes de Chaussitre »
N° officiel : FR 8201761
Désigné au titre de la directive « Habitats »
Date de Validation du DOCOB : mars 2003
Superficie : 351 ha
Structure porteuse : Parc naturel régional du Pilat
Opérateur : Parc naturel régional du Pilat
Présidente du COPIL : Anne Droin, élue de Marlhes
Communes concernées :

Planfoy, Saint-Genest-Malifaux, La Versanne, Saint-Sauveur-en-Rue, Saint-Régis-du-Coin, Marlhes.

 

Présentation du site

Situé entre 1010 et 1240 mètres d’altitude le site des « Tourbières du Pilat et Landes de Chaussitre » est éclaté en 8 entités de gestion réparties de la façon suivante : étang à Prélager

 

  • tourbière de Panère
  • tourbière du Bossu
  • tourbière des Chaumasses
  • tourbière des Vernels
  • tourbière de la Digonnière
  • tourbière de Gimel,
  • étangs de Prélager
  • crêt de Chaussitre

 

 Les conditions climatiques de ce haut plateau sont dominées par des incursions de nord-ouest, qui apportent d’importantes précipitations annuelles (entre 1000 et 1100 mm en moyenne).

 

De façon générale, les activités agricoles se concentrent autour de la production laitière, caractérisée par de nombreuses surfaces en herbe et quelques parcelles de production céréalière. Les surfaces boisées se composent en grande partie de plantations de résineux destinées à la production.

 

Les habitats et espèces caractéristiques

Neuf habitats d’intérêt communautaire sont présents sur le site, répartis sur 140 hectares environ. Il s’agit de landes, de pelouses vivaces, de prairies mésophiles, de tourbières et de hêtraies. Quelques bas-marais (Prairies à Molinie) sont également présents.

tourbière de Gimel

 

Les tourbières occupent 6.5 hectares du site et se regroupent en différents types qui sont les tourbières boisées, les tourbières hautes actives, les tourbières hautes dégradées et les tourbières de transition et Tremblant.

 

Aucune espèce de la directive "Habitats" n’a été observée sur le site. En revanche, six oiseaux, inscrits à l’annexe 1 de la Directive « Oiseaux » sont présents sur le site. Il s’agit de l’Alouette lulu, de la Bondrée apivore, du Busard Saint-Martin, du Circaète Jean-le-Blanc, de l’Engoulevent d’Europe et de la Pie-grièche écorcheur.

 

Les enjeux du site

  • Conservation de la biodiversité ;
  • Maintien et valorisation des activités agricoles, forestières et touristiques compatibles avec la préservation des habitats et des espèces d’intérêt communautaire ;
  • Information, sensibilisation, pédagogie.

 

Des exemples d’actions réalisées sur le site

  • Animation du dispositif MAEt Pilat en partenariat avec la Chambre d’Agriculture de la Loire ;
  • Accompagnement des agriculteurs pour l’ouverture de milieux agricoles ;
  • Travail de réflexion sur la gestion des estives avec les acteurs concernés ;
  • Lutte contre la fougère-aigle ;
  • Suivi de la Droséra ;
  • Propositions de signature de la charte Natura 2000, accompagnement pour le montage de contrats Natura 2000  ;
  • Edition d’une lettre d’information pour tous les propriétaires de parcelles incluses dans le site,
  • Suivi des procédures d’évaluations des incidences Natura 2000.

 

Pour en savoir plus