Les eaux stagnantes

Les eaux stagnantes correspondent aux mares, aux étangs et aux retenues réalisées sur les rivières.

Répartition dans le Parc naturel régional du Pilat

Surface occupée : 0,3 ha.

Régions naturelles principalement concernées : ensemble du territoire.

Enjeu patrimonial et menaces

Ces milieux, le plus souvent créés par l'Homme dans le Pilat, peuvent abriter une flore et une faune particulière, et constituent de ce fait des enjeux importants en terme de biodiversité.

 

Exemple d’espèce d’intérêt patrimonial : la Cordulie arctique.
Plus dans cette catégorie: « Les eaux courantes