Réserves biologiques dirigées

Les réserves biologiques s’appliquent au domaine forestier géré par l’ONF, qu’il s’agisse du domaine de l’État (réserve biologique domaniale) ou de domaine relevant du régime forestier telles que les forêts de collectivités (réserve biologique forestière). C’est ce deuxième type de réserve que l’on trouve dans le Pilat.

 

Elles concernent des espaces forestiers et associés comportant des milieux ou des espèces remarquables, rares ou vulnérables. L’initiative du classement en réserve biologique appartient à l’ONF ou au propriétaire de la forêt dans le cas d’une réserve biologique forestière.

 

On distingue les réserves biologique intégrales dans lesquelles les exploitations forestières et les travaux y sont exclues, des réserves biologique dirigées, où les interventions sylvicoles ou travaux spécifiques sont orientées uniquement dans un but de conservation des habitats et des espèces ayant motivé la création de la réserve. C’est ce deuxième type de réserve biologique que l’on rencontre dans le Pilat.

 

Il y a en 2 sur le territoire du Parc : Gimel et Chaussitre

 

Pour en savoir plus :

Ateliers techniques des espaces naturels