Qu'est-ce que le patrimoine végétal?

Élément isolé ou groupé, le patrimoine végétal se situe à la frontière des patrimoines naturel et culturel.

Des arbres ont été plantés par un ministre célèbre, comme le tilleul de Sully à Burdignes, d’autres sont remarquables par rapport à leur contexte de plantation comme les arbres de la liberté qui, à l’époque de la Révolution Française représentaient un symbole. Situés en général au cœur du bourg, ces végétaux devaient grandir avec les institutions nouvelles. Bien que certains aient été en grande partie abattus ou déracinés sous la Restauration, il est encore possible d’en rencontrer dans les communes rurales.

Les pépinières et roseraies Paul Croix, labellisées Jardin remarquable depuis 2010, de par leur histoire et les savoir-faire associés, représentent aussi un héritage à mettre en valeur. Parmi les plus anciennes pépinières de France, le travail entrepris par Adrien Sénéclauze, leur créateur, en 1819, perdure à Bourg-Argental, sous un cèdre du Liban planté en 1830.

Est présenté ici l’ensemble des éléments d’ordre végétal, présentant un intérêt d’ordre naturel et culturel, hors du commun par leur histoire, leur longévité ou encore leur symbolisme.