Landes et fourrés
Landes et fourrés

Nous regroupons ici les végétations constituant des stades intermédiaires entre les prairies/pelouses et la forêt. Ces groupements sont caractérisés par la présence d’arbrisseaux, de végétation buissonnante et d’arbustes. Même si souvent ils ne constituent qu’une phase dans l’évolution naturelle du milieu, dans certains cas ils peuvent aussi être relativement stables dans le temps.

La surface totale occupée par l’ensemble de ces habitats est d’environ 3 200 ha soit 4,5 % du territoire du Parc (source CBNMC cartographie des habitats - 2005).

Les fourrés sont dominés par des arbustes, de hauteur comprise entre 1 et 6 m. Le plus souvent il s'agit de stades de transition avant…
On appelle landes les végétations dominées par des arbrisseaux nains (genêts, callune, airelles), liés à des sols très pauvres et acides. Les landes s'observent principalement…