Tourbières hautes actives

Tourbière à Thélis-la-Combe Tourbière à Thélis-la-Combe
Il s’agit de végétations dominées par des mousses (telles que les sphaignes), qui conditionnent le fonctionnement de ces milieux. La dégradation des mousses produit de la tourbe qui s’accumule en buttes, d’où le nom également donné à ces tourbières de Haut-marais. Ces buttes retiennent l’eau et entretiennent un fonctionnement hydrique particulier : les végétaux se développant sur ces buttes ne sont plus alimentés que par les eaux de pluie et les eaux transitant par les mousses, à la manière d’une éponge. Le développement de ces mousses est inféodé à des milieux humides très acides et extrêmement pauvres en éléments nutritifs.

Référentiel patrimonial

Habitat d'intérêt communautaire

Code Natura 2000 : 7110

Exemples d’espèces patrimoniales associées à cet habitat

Répartition

Dans le Pilat, les tourbières sont rares et souvent de faible surface. On les trouve en altitude, principalement sur le plateau de Saint-Genest-Malifaux, ainsi que dans la Déôme et sur les Crêts.

Vulnérabilité

Cet habitat se révèle très sensible à l’eutrophisation et à l’assèchement. Il est en régression généralisée à cause de l’exploitation de la tourbe, de la baisse de la qualité des eaux et du drainage.

Préconisations de gestion

Il faut veiller à la qualité de l’eau et maintenir le système hydrique en fonctionnement. L’enrésinement naturel est également à surveiller.

En savoir plus / Exemples d’actions